VOICI LE TAROT DES VISCONTI-SFORZA

Il en existe trois jeux qui auraient été réalisés en 1428, 1441, et 1450. Dont le nom complet est « Visconti-Sforza-Pierpont Morgan-Bergamo Tarocchi ».

Il y a trois versions originales de ce jeu princier, peint à la main et réalisé pour les familles « Visconti-Sforza-Pierpont Morgan-Bergamo Tarocchi » qui règnent sur Milan depuis la fin du XIIIe siècle.

Ce jeu de tarot divinatoire est approximativement daté  entre 1440 et 1470.

AVANT ET APRES LA JUSTICE

Le couperet va tomber sur la lame précédente,

on va avoir a faire avec la justice,

ou avec l’administration,

les commèrages, les gens parlent et jugent

La justice va intervenir à moins que quelqu’un la fait intervenir…

L’équilibre de la balance va vers la lame suivante,

la situation à été trancher et juger,

la justice à parler,

la décision va à droite vers l ‘avenir,

les juges ont pris leur décision (voir avec la lame devant la justice)

l’équilibre est enfin venu

AVANT ET APRES LE CHARIOT

Va vers la lame suivante,

démarre vers une autre direction avec succès,

arrive avec confiance et assurance,

représente la mobilité vers l’avenir,

relation passagère,

avancement professionnel,

problème de déplacement,

mobilité réduite,

garagiste,

ambulancier dans le médical

Le personnage du chariot regarde ses acquis, le chemin parcourut,

il est fier, il frime, il a bon poste,

il a réussit sa vie professionnel

le transport,

il faut prendre la route,

un départ en voiture,

une future visite,

problème avec les membres inférieur,

personne en fauteuil roulant,

acteur de théatre ou présentateur de télévision,

AVANT ET APRES L’ AMOUREUX

Décision prise pour l’avenir

qui concerne la lame suivante,

femme de droite, amoureuse, femme de cœur, jeune, douce,

choix fait avec hésitation, doutes,

retour en arrière, tentation,

Femme de gauche, sévère, dominatrice, plus âgée, on pourrait penser à la mère du jeune homme

problèmes de circulation du sang dans les jambes et pieds, personne nerveuse

problèmes sentimentaux,

tiraillé entre deux personnes ou deux possibilités

un choix à faire dans tous les domaines…

Rencontre sentimentale dans un groupe de personnes

personne confuse et embrouillée

discussion entre trois personnes

réunion de travail, travail d’équipe

LES VERTUS CARDINALES

LES VERTUS CARDINALES

Elles jouent un rôle charnière (d’où leur nom tiré du latin « cardo »: charnière, pivot) dans l’action humaine et parmi les autres vertus. Au nombre de quatre, ce sont la Prudence, la Tempérance, la Force et la Justice.
Ces quatre vertus ont été distinguées par le philosophe grec Platon, Son disciple Aristote les développera ensuite plus longuement, Des siècles plus tard, les penseurs chrétiens ont qualifié ces quatre vertus principales de « cardinales », comme les quatre points cardinaux. Ces vertus sont les fondations de l’édifice moral.

On commence par la force, sur laquelle on s’appuie, et de terminer par la justice qui représente un couronnement,

Sur les porches des cathédrales des XIIe-XIIIe siècles, est souvent représenté le combat des vices et des vertus. Car les vertus ont leur contraire. Elles se reconnaissent à leur emblème : la force est une femme qui maîtrise un lion, la tempérance porte un rameau d’olivier… Le vice opposé à la force, c’est la faiblesse, la lâcheté. La force est aussi la volonté, la détermination. La force est une vertu très importante dans les moments de découragement ou de désespoir. La force ouvre sur la douceur et non sur la brutalité, elle est un rempart contre la violence et l’agressivité.

La prudence est souvent comprise comme un manque de courage, comme de l’hésitation… Or c’est une vertu magnifique, C’est la plus intellectuelle des vertus morales, car elle équivaut au discernement. Le contraire de la prudence, sur les porches des cathédrales, c’est la sottise, la stupidité. Une vie morale demande que l’on exerce son jugement, son discernement, sa sagacité, sa finesse. La vie morale et intellectuelle demande de prendre du recul et non pas de foncer tête baissée. Et de tirer aussi les leçons du passé. La prudence est représentée en sculpture avec deux visages, un visage ancien, celui de la maturité et de la réflexion, et un visage tourné vers l’avenir, celui de la jeunesse et de la spontanéité, qui s’appuie sur l’expérience du passé.

Ensuite, nous devons être tempérants !

C’est une vertu indispensable, car l’intempérance regroupe, me semble-t-il, tous les péchés capitaux. L’intempérance, c’est l’avidité sur tous les plans. C’est l’orgueil, le besoin de tout posséder, d’envahir, d’exploiter, c’est la démesure, l’excès, c’est un vice épouvantable. La tempérance au contraire est l’art de la mesure, elle ouvre à l’humilité, à la modestie, à la douceur, à l’harmonie, à la compréhension et à la paix. La tempérance est l’art de maîtriser ses instincts et ses passions, l’ambition, la jalousie… C’est une vertu essentielle, à la fois morale et spirituelle.

Et la justice ? Vous dites qu’elle couronne le tout ?

J. K. : La justice dont il est question ici n’est pas la justice des tribunaux, elle n’exerce pas de jugement, c’est la justice au sens biblique, c’est-à-dire la perfection. « Marche en ma présence et sois parfait », dit l’Eternel à Abraham. « Soyez parfaits comme mon Père est parfait », dit Jésus. Le juste, c’est celui qui avance en perfection et en intégrité. Sur un plan plus concret et quotidien, en examinant son contraire, celui qui ne pratique pas la justice est malhonnête, trompeur, usurpateur, etc. Ce qui est contraire à la justice, c’est tout ce qui n’est pas net, tout ce qui est contraire à la vérité.

Peut-on être fort sans être prudent, tempérant et juste ?

J. K. : Non, on ne peut pas pratiquer une de ces vertus sans pratiquer les autres. Et sans ces quatre vertus cardinales, les trois vertus théologales qui sont la foi, l’espérance et la charité en restent au stade de bonnes résolutions. Que serait une foi qui ne s’appuierait pas sur la force ? Les martyrs, les témoins de la foi n’existeraient pas. Une foi qui ne s’appuierait pas sur la tempérance tournerait au prosélytisme, voire au fanatisme. Les quatre vertus cardinales forment une harmonie.

Atteindre cet harmonie demande-t-il un gros effort, ou même une ascèse comme vous l’écrivez souvent dans votre livre ? Cela n’est pas donné ?

J. K. : Non, mais qu’est-ce qui nous est donné au fond ? La vie, et la possibilité de développer ce qui nous est donné au départ. Bien sûr, chacun possède un jardin différent à cultiver, tout le monde n’a pas les mêmes plantes dans ce jardin. Mais il est magnifique de développer tout le potentiel que nous avons en naissant.

On peut devenir plus fort, plus tempérant, etc. qu’on ne l’est au départ ? On peut s’exercer à ces vertus ?

J. K. : Bien sûr ! On peut se corriger. Quelqu’un d’impulsif, par exemple, peut s’imposer de laisser passer quelques heures avant de prendre une décision. Aristote utilise l’image du cithariste, qui doit s’exercer pour bien pratiquer son art. En s’exerçant, on devient meilleur.

Sources Internet :

Jacqueline Kelen, auteur de Le jardin des vertus (Salvator). Propos recueillis par Sophie de Villeneuve dans l’émission Mille questions à la foi sur Radio Notre-Dame.

LES ASTRES DANS LE TAROT

LE SOLEIL

Le soleil est une des lames du tarot de Marseille, tout le monde sait que le soleil est une étoile dans le système planétaire de l’univers. Mais dans le système du tarot, le soleil est, à la fois, un concept et une personne (voir l’article correspondant dans le site).

Pour la personne :

C’est le masculin, l’homme d’âge mûr et le plus souvent représentant le père à cause des enfants qui sont dessinés sur la lame. Pour la consultante : le père de ses enfants, son père à elle,

Pour le concept:

C’est aussi l’image du couple, du bonheur, du familial, la paternité. De la chaleur, des pays chauds, des coups de soleil, des brûlures, etc.

LA LUNE

La lune est complémentaire au Soleil. (yin/yang).

Pour la personne :

Pour le consultant : la femme idéale, la mère de ses enfants ou sa propre mère. C’est la féminité, la femme d’âge mûr et le plus souvent représentant la mère car c’est la fécondité.

Pour le concept :

la maternité, le vécut de l’enfance avec ses peines, ses peurs, ses souvenirs. C’est aussi, ce qui représente le passé nostalgique, les illusions, les conflits avec la mère. De l’humidité, des pays froids, de la nuit, de la foule, le foyer, la maison familiale, etc…

L’ETOILE

l’étoile est un corps céleste dans notre système.

Pour la personne :

c’est la féminité, la femme douce, intelligente, clairvoyante, intuitive et dévouée. C’est une artiste sensible qui donne tout, une personne seule (peut être une consultante), une célibataire.

Pour le concept :

Ce sont les épreuves qui donnent l’espoir qui enfin agit dans notre vie, l’évolution positive d’une situation, la chance et la réussite. C’est aussi le don, donner jusqu’à sa chemise (c’est pour cette raison que la femme de l’étoile est nue), elle a tout donnée… Elle représente l’avenir, le soir, la neige, l’esthétique,

AVANT ET APRES LE PAPE

Bénit et approuve la lame suivante,

conseil et guide la situation,

regarde la lame qui est devant lui,

conciliation et accord, annonce un mariage,

protection,

autorité hiérarchique,

Tourne le dos au passé,

la situation va s’améliorer par les conseils du pape

rencontre amoureuse avec un homme passé 45 ans

conseils d’un professeur ou maître de stage

homme qui va vous guider

homme de haute fonction (juge, professeur, etc…)

LES ASTRES DU TAROT

Le soleil est une des lames du tarot de Marseille, tout le monde sait que le soleil est une étoile dans le système planétaire de l’univers. Mais dans le système du tarot, le soleil est, à la fois, un concept et une personne (voir l’article correspondant dans le site).

Pour la personne : C’est le masculin, l’homme d’âge mûr et le plus souvent représentant le père à cause des enfants qui sont dessinés sur la lame. la consultante : le père de ses enfants, son père à elle, le concept : C’est aussi l’image du couple, du bonheur, du familial, la paternité. De la chaleur, des pays chauds, des coups de soleil, des brûlures, etc…

La lune est complémentaire au Soleil.

Pour la personne : C’est la féminité, la femme d’âge mûr et le plus souvent représentant la mère car c’est la fécondité. Pour le consultant : la femme idéale, la mère de ses enfants ou sa propre mère. Concept: la maternité, le vécut de l’enfance avec ses peines, ses peurs, ses souvenirs. C’est aussi, ce qui représente le passé nostalgique, les illusions, les conflits avec la mère. De l’humidité, des pays froids, de la nuit, de la foule, etc…

L’ étoile est un corps céleste dans notre système.

Pour la personne :c’est la féminité, la femme douce, intelligente, clairvoyante, intuitive et dévouée. C’est une artiste sensible qui donne tout, une personne seule (peut être une consultante), une célibataire. Pour le concept :Ce sont les épreuves qui donnent l’espoir qui enfin agit dans notre vie, l’évolution positive d’une situation, la chance et la réussite. C’est aussi le don, donner jusqu’à sa chemise (c’est pour cette raison que la femme de l’étoile est nue), elle a tout donnée… Elle représente l’avenir, le soir, l’esthétique,

LE CONCEPT OU LA PERSONNE

LE CONCEPT
Est une idée abstraite d’une situation, d’une chose, d’une image. (la justice peut représenter l’administration), c’est une des représentations générales de l’image, qui peut être une réalité.
Alors que ce qui concerne (la roue de fortune peut représenter le destin), c’est une des idées représentatives générales d’un phénomène abstrait et aussi une notion.
Chaque lame du tarot représente un concept, que ce soit dans le domaine sentimental, professionnel, financier et de la santé.
C’est de cette manière que le tarologue peut lire une lame de tarot.
LES PERSONNALITES
C’est un ensemble de caractéristiques émotionnelles, d’attitudes et de comportements d’une personne.
Cinq principales lames sont des personnages :
1 le bateleur : jeune homme, apprentis, l’enfant, l’adolescent
2 la papesse : femme âgée, qui peut-être une grand-mère
3 l’impératrice : femme d’âge mûr, la mère
4 l’empereur : homme d’âge mûr, le père
5 le pape : homme âgé, qui peut-être un grand-père
Ils peuvent représenter le consultant ou la consultante dans un tirage selon l’âge et le sexe. Ils peuvent aussi représenter un ou une proche de la famille si ils apparaissent dans le tirage…
Tous ces personnages peuvent nous raconter pleins de choses, ce qui se passe autour d’eux, ce qu’ils ressentent et nous donner la solution d’un problème familial ou professionnel selon la question posée.
Et une lame à elle seule, peut être lue de plusieurs façons car elle possède plusieurs indices de lectures qui peut donner des explications et des détails sur la situation pour la réponse à donner au consultant.
Il y a les couleurs, le chiffre romain, les postures, les lames qui sont des personnages, les regards, les animaux présents, les créatures, les autres personnages, les astres, les symboles, les objets.
Tous ces indices peuvent nous apporter les saisons, les mois, les caractères des personnes, leurs atouts, leurs faiblesses, ce qu’ils veulent ou ne désirent pas.
C’est un travail de titan, un travail d’une vie et plus, on apprend l’histoire, la géographie,toutes les sciences dont l’astrologie, les planètes, la chimie, la numérologie, toutes les religions sont dans le tarot…
Le tarot est universel, c’est un puit de science. Chaque tarologue, le lit différemment, c’est un partage d’énergie autant pour celui qui le tire que celui qui le lit.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :