LES VETEMENTS FEMININS AU MOYEN AGE

Le vêtement de la reine, toujours ample, nous apparaît beaucoup plus chaud et seyant que les vêtements plus étriqués des valets ou des cavaliers.

Les vêtements féminins étaient au Moyen-Age très longs et couvraient tout le corps. De la plus simple et légère roble jusqu’au manteau très apprécié à cette époque, la longueur (qui coïncidait avec la rigueur) était de mise.

La femme cachait sous la longueur d’un vêtement sa virginité ou la pudeur, La femme dite de « qualité » au Moyen-âge était tout particulièrement appréciée, estimée et respectée. Elle se rendait ainsi plus désirable et parallèlement moins accessible.

On utilisait la toile, le chanvre, la laine ou la soie pour confectionner les habits selon les catégories sociales.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :