Publié dans ARTICLES

RESTONS EN ITALIE AVEC LE PIEMONT

Ces cartes datant de 1842 sont celles d’un tarot piémontais réalisé par GUMPPENBERG.

Le tarot piémontais

Le tarot piémontais de nos voisins italiens est une autre variante des cartes de tarot de Marseille. Elle a été développée en parallèle du tarot de Marseille classique. Au départ, elle s’en distinguait grandement, mais l’effondrement économique de la région a fait que les producteurs de cartes de tarot ont cessé de les produire. À partir de cette période, les joueurs ont donc commencé à importer le tarot de Marseille depuis la France, ce qui a créé le tarot piémontais, à mi-chemin entre les deux origines.

On y trouve 22 atouts, numérotés de 0 à 21. Certaines cartes diffèrent grandement du tarot de Marseille. On pourra par exemple voir « l’Ange », ou « la Tour ». Il faut aussi noter que ces atouts ont été développés en parallèle de cartes de jeux classiques, pour donner un jeu de 78 cartes au total.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s