Publié dans Articles de Gilles

ARCANE 12 : LE PENDU

Fenêtre de l’invisible selon le tarot.

Le Pendu est donc suspendu dans le vide et il se balance (d’ailleurs nous pourrions dire le pendule tant il oscille à droite à gauche). Comme on l’a vu ce verbe « balancer » peut avoir une connotation péjorative…c’est à dire hésiter, attendre, douter, craindre, ne pas savoir quoi faire…et lâcher-prise … Comme j’ai la tête à l’envers eh bien je vois ou je perçois les choses autrement, mon angle de vue à changer.

« Balancer » ou hésiter, ne pas savoir quoi faire c’est « succomber à la tentation » dans l’acception chrétienne que l’on peut traduire par manque de courage, de volonté, de force d’âme. Le « balancement » désigne un mouvement alternatif qui signifie aussi bien s’apaiser, se calmer que se tromper. Par exemple on dit se « bercer d’illusions ». C’est la double nature de notre pendu(le).

On se balance sur la balançoire ou l’escarpolette et donc observons les 3 éléments de cet arcane majeur :

  • Les chaussures (scarpa-escarpins en français et en italien)
  • Le nœud de cette corde ainsi que la poutre à laquelle il est suspendu (scarpa en italien qui veut dire poutre biseautée)
  • La corde autour de la cheville gauche (ce qui a donné scarpa puis scarpolleta petite écharpe ou corde)

Dans un tirage des lames du tarot, le pendu révèle une situation d’attente, il semble que le déroulement des événements et des circonstances soit stoppées …ou plus exactement que vous soyez vous-même dans un moment ou vous devez subir les conséquences de vos actes.

ARRET SUR IMAGE : lorsque le pendu apparaît c’est que …soit vous vous êtes mis hors-jeu de la vie (de façon momentanée), soit parce que vous l’avez choisi, soit par ce que vous y êtes contraint. Situation figée ou provisoirement sans issue, sacrifice à faire parfois ou DON DE SOI.


Analogie avec le signe de la balance, le pendu(le) ce n’est pas une attitude rédhibitoire définitive mais plutôt un passage, une oscillation de l’âme entre un domaine d’action, un lieu, un site OU un désir…


Avec les 6 bourgeons de chaque côté = 6 étapes à vivre.

Ça peut durer une année 2 fois 6 = 12 !

Texte tarotique de Gilles Greard.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s