Publié dans ARTICLES

AVANT ET APRES AVEC LA PAPESSE

Elle tourne le dos à la lame suivante,

un événement évolue secrètement en bien ou en mal,

c’est la lame suivante qui le dira,

l’institutrice,

relation cachée,

c’est la gestation d’un projet ou celle d’une situation…

Elle regarde vers le passé,

son livre est ses acquis et ses expériences,

elle conseille la lame précédente,

secrets de famille,

s’isoler,

activité intellectuelle,

attente favorable,

se fier à ses intuitions,

Publicités
Publié dans LES LAMES MAJEURS

LES ASTRES DU TAROT

Le soleil est une des lames du tarot de Marseille, tout le monde sait que le soleil est une étoile dans le système planétaire de l’univers. Mais dans le système du tarot, le soleil est, à la fois, un concept et une personne (voir l’article correspondant dans le site).

Pour la personne : C’est le masculin, l’homme d’âge mûr et le plus souvent représentant le père à cause des enfants qui sont dessinés sur la lame. la consultante : le père de ses enfants, son père à elle, le concept : C’est aussi l’image du couple, du bonheur, du familial, la paternité. De la chaleur, des pays chauds, des coups de soleil, des brûlures, etc…

La lune est complémentaire au Soleil.

Pour la personne : C’est la féminité, la femme d’âge mûr et le plus souvent représentant la mère car c’est la fécondité. Pour le consultant : la femme idéale, la mère de ses enfants ou sa propre mère. Concept: la maternité, le vécut de l’enfance avec ses peines, ses peurs, ses souvenirs. C’est aussi, ce qui représente le passé nostalgique, les illusions, les conflits avec la mère. De l’humidité, des pays froids, de la nuit, de la foule, etc…

L’ étoile est un corps céleste dans notre système.

Pour la personne :c’est la féminité, la femme douce, intelligente, clairvoyante, intuitive et dévouée. C’est une artiste sensible qui donne tout, une personne seule (peut être une consultante), une célibataire. Pour le concept :Ce sont les épreuves qui donnent l’espoir qui enfin agit dans notre vie, l’évolution positive d’une situation, la chance et la réussite. C’est aussi le don, donner jusqu’à sa chemise (c’est pour cette raison que la femme de l’étoile est nue), elle a tout donnée… Elle représente l’avenir, le soir, l’esthétique,

Publié dans ARTICLES

AVANT ET APRES LE BATELEUR

Dans un tirage de trois lames de tarot. La première lame tirée se trouve à gauche, elle représente le passé. La lame du milieu est celle du présent et celle placée à droite est celle qui représente le futur.
Comment interpréter celle du milieu, le présent par rapport aux autres ???
voici quelques exemples de lectures de chaque lame du tarot en commençant par la première.
Celle du BATELEUR.

CE QUI EST A SA GAUCHE SON PASSE (LA LAME QUI LE PRECEDE)

Le bateleur regarde ses acquis ce qu’il a apprit.

Son regard se porte sur la lame qui le précède.

Elle représente ce qu’il sait.

Elle représente son passé.

Le bateleur est un jeune homme ou une jeune fille,

il représente les adolescents

c’est un jeune apprentis

CE QUI EST A SA DROITE, SON AVENIR (LA LAME QUI EST DEVANT LUI)

Il ne regarde pas dans le sens de l’avenir car il n’est pas sûr de lui et pourtant Il a tous les éléments pour commencer une activité ou il est en apprentissage.

Il a un métier debout et dehors comme un forain, commerçant dans un marché, etc…

le bateleur représente le concept de la nouveauté,

le début et le commencement d’une activité professionnelle,

d’une situation quelconque.

Publié dans LES LAMES MAJEURS

LE CONCEPT OU LA PERSONNE

LE CONCEPT
Est une idée abstraite d’une situation, d’une chose, d’une image. (la justice peut représenter l’administration), c’est une des représentations générales de l’image, qui peut être une réalité.
Alors que ce qui concerne (la roue de fortune peut représenter le destin), c’est une des idées représentatives générales d’un phénomène abstrait et aussi une notion.
Chaque lame du tarot représente un concept, que ce soit dans le domaine sentimental, professionnel, financier et de la santé.
C’est de cette manière que le tarologue peut lire une lame de tarot.
LES PERSONNALITES
C’est un ensemble de caractéristiques émotionnelles, d’attitudes et de comportements d’une personne.
Cinq principales lames sont des personnages :
1 le bateleur : jeune homme, apprentis, l’enfant, l’adolescent
2 la papesse : femme âgée, qui peut-être une grand-mère
3 l’impératrice : femme d’âge mûr, la mère
4 l’empereur : homme d’âge mûr, le père
5 le pape : homme âgé, qui peut-être un grand-père
Ils peuvent représenter le consultant ou la consultante dans un tirage selon l’âge et le sexe. Ils peuvent aussi représenter un ou une proche de la famille si ils apparaissent dans le tirage…
Tous ces personnages peuvent nous raconter pleins de choses, ce qui se passe autour d’eux, ce qu’ils ressentent et nous donner la solution d’un problème familial ou professionnel selon la question posée.
Et une lame à elle seule, peut être lue de plusieurs façons car elle possède plusieurs indices de lectures qui peut donner des explications et des détails sur la situation pour la réponse à donner au consultant.
Il y a les couleurs, le chiffre romain, les postures, les lames qui sont des personnages, les regards, les animaux présents, les créatures, les autres personnages, les astres, les symboles, les objets.
Tous ces indices peuvent nous apporter les saisons, les mois, les caractères des personnes, leurs atouts, leurs faiblesses, ce qu’ils veulent ou ne désirent pas.
C’est un travail de titan, un travail d’une vie et plus, on apprend l’histoire, la géographie,toutes les sciences dont l’astrologie, les planètes, la chimie, la numérologie, toutes les religions sont dans le tarot…
Le tarot est universel, c’est un puit de science. Chaque tarologue, le lit différemment, c’est un partage d’énergie autant pour celui qui le tire que celui qui le lit.

Publié dans Articles de Gilles

ATELIERS DE TAROLOGIE DE GYL.

DE 1 A 7 = DU BATELEUR AU CHARIOT = JE PRENDS ET J’APPRENDS

114994211_oC’est le monde de l’enfance et de l’adolescence.

DE 8 A 14= DE LA JUSTICE A TEMPERANCE = j’APPRENDS ET JE COMPRENDS
C’est le monde des adultes et le début de la maturité.
DE 15 A 21 = DU DIABLE AU MONDE = JE COMPRENDS ET JE RENDS (ce que j’ai reçu)
C’est le monde de la maturité et de la vieillesse et fin de vie terrestre.
Le tarot propose une lecture cyclique des choses de la vie, de la naissance à la mort
Ce n’est pas linéaire. Fin de cycle début de l’autre, sur l’autre rive…
22 = LE MAT qui se promène au travers des 21 arcanes majeurs, il donne sa « force » à
l’arcane qui viens après. Dans un tirage, il retire « sa puissance » à l’arcane précédent, pour vivre une autre dimension de sa vie !
(Références à JEAN-CLAUDE FLORNOY) livre le pèlerinage des bateleurs http://www.letarot.com
Symbolisme des chiffres.
SYMBOLISME DU 1= c’est l’origine de toutes choses, démarrer, débuter et commencer quelque chose dans son histoire.
C’est le principe qui anime et ouvre toutes les perspectives, les successions possibles : du 1
émerge toutes les potentialités, l’unité (ou l’unicité) mais pas l’uniformité. Insistant sur
l’unité dans la diversité !
Le bateleur (moyen âge) est une personne qui faisait autrefois des tours
d’adresse et d’acrobatie dans les foires et les places publiques. Il est habile, malin, rusé, c’est le magicien de sa vie : prestidigitateur = doigts-digitus et praestigium = illusion ou artifice il touche avec ses doigts.
Donc il modifie avant tout le monde sensible, c’est le point de départ de quelque chose qui émerge, l’apprentissage de l’intelligence, de l’action et du libre -arbitre !

SYMBOLISME DU 2 = c’est le nombre de la fécondité, le 2 postule une croissance ou un
développement 1+1.
Mais aussi parfois une dualité (ou division) la papesse du tarot c’est la déesse ISIS avec son pape OSIRIS (ou Parvati avec Shiva) c’est surtout un milieu clos (utérus) ou se développe le germe dans le secret et le mystère.
C’est la gardienne du temple dans la lignée des femmes (initiées ou initiatrices).
C’est la puissance de l’anima qui corresponds à cette fécondité secrète et cachée.
Au regard des autres (pas uniquement dans le désir d’enfanter) elle cache aussi son savoirfaire ou ses connaissances, la papesse possède le pouvoir de multiplier
La puissance des arcanes majeurs et mineurs qui l’accompagnent, la fécondation ici est
opérée sur tous les plans.

SYMBOLISME DU 3 = 2+ 1 la puissance en attente qui reçoit le germe mâle et aussi la
fécondation en action.
sur tous les plans, trinité chrétienne ou trimurti indienne le 3 c’est la multiplication des
actions l’impératrice est médiatrice ainsi que créatrice, figure de la mère (mais différente de la papesse) femme aimante
agissante et compatissante.
Sensualité et sexualité assumée (au contraire de la papesse)

SYMBOLISME DU 4 = 2+ 2 double carré, solidité et stabilité c’est la puissance qui crée et qui conserve ou qui, organise.
Ce sont les lois humaines qui régissent la société de façon féconde, le carré, le cube, la pierre cubique des maçons
Intelligence et compréhension des événements matériels, forts succès dans la sphère
matérielle ou l’on vit et agis.

SYMBOLISME DU 5 = CE 2+2+1 OU 4+1 soit une médiation entre deux fécondités (physiques ou psychiques)
Puissance spirituelle, bienveillante attitude, guide, maître ou gourou, professeur et
instructeur, enseignant, le pape à une influence sur son entourage proche et lointain
transmission des valeurs et des principes de vie, la loi naturelle (dharma).
C’est également la relation pyramidale entre le père et ses enfants, le professeur avec ses
élèves, le maître avec ses disciples, le mari avec sa femme etc…
5 = 5 sens accomplis et dépasser = quinte-essence !

Parcours 1 de I à VII :
I à V : La vie familiale.
I = Enfant, apprenti.
II et III = figures de la Mère
IIII et V = figures du Père.
VI = le choix de vie

La Papesse regarde le bateleur, elle est protectrice, Importance des regards dans le tarot.
Regard sur la gauche = passé, rattaché à notre histoire, notre passé, à la famille.
Le mat : pas d’attachement, pas de numéro. Dans un tirage, il donne sa « force » à l’arcane
qui viens après et il retire « sa puissance » à l’arcane précédent.
II à V : domaines des têtes couronnées. Gros archétypes.
2 couples dans la transmission.
Pape et Papesse transmettent.
Papesse = on va vers elle alors que le Pape , lui, diffuse à tout le monde. Histoire dans la
famille.
VI : choix, on vit dans la société.
VII : après le choix, on prend son chariot, on prend les choses en main, on va conduire sa vie (en fonction des éléments rencontrés dans son histoire).

Parcours 2 de VIII à XIIII :
Vers la maturité, on quitte l’apprentissage pour entrer dans l’action, dans la vie adulte.
De la Justine à la Tempérance.

VIII : La Justice.
Infini, 2 polarités, cette justice-là n’a pas les yeux bandés, elle y voit claire. Epée pour
trancher. Vérité qui va sortir sur notre histoire. Choses à clarifier sur notre vie. Je dois
m’ajuster, quelque chose à ajuster. Il faut que ce soit juste et pas seulement pour moi. Vie
professionnelle : bien relire les contrats.
Les 4 vertus cardinales du Tarot :
La Justice / Tempérance / la Force / la Prudence (cachée dans l’Hermite)
VIIII : L’Hermite
Gestation, 9 mois de grossesse, période de gestation nécessaire, fin d’un cycle, lenteur,
prudence, maturation, réflexion, sagesse, regard vers le passé pour s’éclairer ou alors
mélancolie sur le passé. Le passé éclaire le présent.
X : La Roue de Fortune
Fortune = Destin. La roue tourne. Roue du Destin. Beaucoup de mouvement, on ne sait
jamais de quoi demain est fait. 2 Petits animaux bizarres et 1 sphinx. Il y a un socle mais cela reste mouvant. Pas stable. La vie est comme cela, nous devons toujours nous adapter. On a tous une part animale. L’animalité = les instincts. Il ne faut pas refuser notre côté animal.
Il y a une manivelle sur le côté droit de la carte. Retour de manivelle. Qu’Est ce qui fait
tourner la roue ? Placer une carte à coté…
XI : La Force
Force à maitriser. Chapeau en 8 comme le bateleur mais avec des pics, on reçoit quelque
chose d’en haut. On perçoit quelque chose. Maitrise sur ce que l’on reçoit. Gueule de
l’animal vers le sexe de la femme. Sexualité maitrisée ou pas.
Force autodestructrice ou pas. Attention que cela ne se retourne pas contre nous. Si c’est
maitriser alors nous auront de la force sur les choses.
Elle est très couverte, elle se protège, pour affronter les choses on se couvre.
XII : Le pendu
Il n’a pas l’air de s’en faire. Il est pendu seulement par 1 pied.
Ses jambes forment un 4 comme les arcanes de l’Empereur et du Monde = stabilité, ancrage, solidité. Immobilisme, attente, lâcher-prise, stand-by, silence radio, j’attends quelque chose ou quelqu’un. 12 bourgeons = 12 mois, 12 heures.. Le chiffre 12 est chargé en symbolisme.
Accomplissement une fois sortie du silence : Mutation, nécessaire transformation.
Tête à l’envers = autre regard sur la vie, sur les évènements, sur les choses, sur les situations.
Se mettre en retrait ou parfois petit déprime. Cela nous remet en question. Cela peut durer une bonne année, de toute façon on va s’en sortir mais mutation obligatoire après cela.
XIII :
Pas de regard en arrière, mutation, transformation.
XIIII : Tempérance
Guérison, équilibre, eau qui ne tombe pas = cela dépasse l’entendement.
Les couleurs de la carte sont équilibrées. La fleur rouge sur le front = notion d’immortalité.
Le visage d’ange = la conscience qui s’éclaire. Lien, créer du lien.

Parcours 3 de XV à XXI :
Cartes plus claires. Du Diable au Monde.
Je comprends et je rends / je transmets.
XV : le Diable
En latin Diabolus = je divise, c’est la division. Le Diable est celui qui divise et qui est divisé.
Le diable concerne différents domaines :
 L’argent, la vie matérielle, l’immobilier, l’énergie de l’argent, l’acquisition,….
 La sexualité, le sexe. (dessiné sur la carte avec les 2 attributs féminins et masculins).
Attributs trop bien dessinés : il y a quelque chose de faux… Il y a un désir quelque part.
Diablotins attachés = attachement, dépendance, addictions, drogues, ….
 La création, le diable est très créatif, imaginatif. Il est en représentation, il peut changer de costume, de sexe. Les artistes tirent souvent cette carte. Dans la vie aussi on change de personnage. La représentation sociale.
Le diable a une torche qui peut apporter la lumière mais qui peut aussi bruler. C’est un peu comme une arme aussi. N’est-ce pas une lumière un peu explosive, subie, instantanée ? Estce que cela éclaire sur du long terme. Très différent de la lumière de l’Hermite qui éclaire son chemin avec sagesse, justesse, finesse. Là c’est violent.
XVI : La Maison Dieu
3 arcanes luminaires : L’Etoile, la Lune et le Soleil.
XVII : L’Etoile
XVIII : La Lune
XVIIII : Le soleil
Relation d’aide. Posture des enfants et de leur bras (l’un sur la nuque et l’autre sur le plexus)
Le soleil brille et brule aussi. Il faut doser la lumière.
Les enfants, le désir d’enfants, esprit d’enfance, côté ludique.
Faire les choses sérieusement mais sans me prendre au sérieux.
C’est carte parle aussi d ‘union, c’est en devenir si ce n’est pas là. Et avec le soleil ce n’est
pas éphémère, c’est quelque chose qui dure, qui s’installe dans la durée… Gestes des
enfants très protecteurs. Cheminement sur le long terme, la durée.
Résultats décuplés quand on ne se prend pas au sérieux, donc c’est une bonne chose.
XX : Le jugement
XXI : Le Monde
Forme d’un œuf avec un personnage à l’intérieur. Personnage plutôt fémisnin mais un voile cache le sexe. Le jeu de jambe comme une danse. A l’intérieur d’une Amande avec une couronne de laurier. C’est aussi une forme de vulve. Accomplissement, être ou concept  enfermé dedans qui doit sortir.
4 vivants autours, 3 animaux et 1 ange. Les 4 formes, le tétra morphe.
L’éveil, l ‘accomplissement, la réalisation.

Publié dans LES LAMES MAJEURS

LE CELIBAT VU PAR LES LAMES MAJEURS

Le bateleur est immature, joueur, ne veut pas aller plus loin, cette situation lui convient bien.

La papesse est patiente et attend, elle est trop méfiante.

L’impératrice a fait ce choix pour des raisons personnelles car c’est une insatisfaite qui est exigente.

L’empereur, lui, est carrièriste, le travail d’abord, on verra après.

Le pape vieux garçon ou veuf, il prend son temps.

L’amoureux hésite, doute, fait un choix mais n’est pas sûr de lui !!!

Le chariot est un indépendant, libre de ses faits et gestes, il vit sa vie à fond.

La justice, elle est difficile à approcher, austère, rigide, a t-elle peur de s’engager ???

L’hermite est un solitaire, c’est un choix,

La roue de fortune, on tourne en rond, notre vie est une histoire qui commence et recommence…

La force est une indépendante qui ne veut pas se lier toute sa vie a une personne.

Le pendu est esclave de sa situation, il se sent obligé de faire plaisir…

L’arcane sans nom : c’est une rupture amenant à un célibat ou le contraire…

La tempérance  est votre meilleure amie et confidente, donc pour elle…

Le diable est un dominateur, un séducteur qui fascine et provoque des passions sans lendemain…

La maison-dieu est vôtre châtiment, vous repoduisez les mêmes erreurs à chaque relation.

L’étoile c’est l’espoir qui la fait vivre ou alors c’est un manque de motivation.

La lune, ce n’est qu’une illusion, des promesses en l’air, des espoirs inutiles.

Le soleil annonce le beau temps amoureux, la rencontre, le bonheur.

Le jugement est changeant et rapide, tout peu changer en un coup de foudre.

Le monde est votre bulle à vous, une protection inaccessible.

Le mat, c’est son équilibre, personne le tient ou le retient, il est libre.

Publié dans HISTOIRE

UN ROYAL ENGOUEMENT…

Un savant Jésuite, Le père Ménestrier, affirme que des cartes à jouer ont été fabriquées pour la première fois en France en 1392 pour divertir le roi Charles VI…

Un document de France : une attestation de paiement des cartes commandées en 1392 par Charles VI au peintre Jacquemin Gringonneur. Elle fut considérées comme des copies de cartes vénitiennes antérieures car elles existaient bien avant en Italie depuis près de 100 ans.

Le peuple, aussi, jouait aux cartes mais celles-ci étaient grossièrement marquées et coloriées à la main et certaines aux pochoirs.

Ce fut surtout, le plaisir du roi, elles étaient des objets de prix, dessinées et enluminées avec grand soin. Ce sont elles, qui ont traversées les siècles et survécues à l’épreuve du temps.

Charles VI (qui était fou), a été le premier souverain à jouer à ces jeux avec sa favorite Odette de Champdivers.

Sources Internet : Wikipédia

Publié dans Articles de Gilles

ARCANE 12 : LE PENDU

Fenêtre de l’invisible selon le tarot.

Le Pendu est donc suspendu dans le vide et il se balance (d’ailleurs nous pourrions dire le pendule tant il oscille à droite à gauche). Comme on l’a vu ce verbe « balancer » peut avoir une connotation péjorative…c’est à dire hésiter, attendre, douter, craindre, ne pas savoir quoi faire…et lâcher-prise … Comme j’ai la tête à l’envers eh bien je vois ou je perçois les choses autrement, mon angle de vue à changer.

« Balancer » ou hésiter, ne pas savoir quoi faire c’est « succomber à la tentation » dans l’acception chrétienne que l’on peut traduire par manque de courage, de volonté, de force d’âme. Le « balancement » désigne un mouvement alternatif qui signifie aussi bien s’apaiser, se calmer que se tromper. Par exemple on dit se « bercer d’illusions ». C’est la double nature de notre pendu(le).

On se balance sur la balançoire ou l’escarpolette et donc observons les 3 éléments de cet arcane majeur :

  • Les chaussures (scarpa-escarpins en français et en italien)
  • Le nœud de cette corde ainsi que la poutre à laquelle il est suspendu (scarpa en italien qui veut dire poutre biseautée)
  • La corde autour de la cheville gauche (ce qui a donné scarpa puis scarpolleta petite écharpe ou corde)

Dans un tirage des lames du tarot, le pendu révèle une situation d’attente, il semble que le déroulement des événements et des circonstances soit stoppées …ou plus exactement que vous soyez vous-même dans un moment ou vous devez subir les conséquences de vos actes.

ARRET SUR IMAGE : lorsque le pendu apparaît c’est que …soit vous vous êtes mis hors-jeu de la vie (de façon momentanée), soit parce que vous l’avez choisi, soit par ce que vous y êtes contraint. Situation figée ou provisoirement sans issue, sacrifice à faire parfois ou DON DE SOI.


Analogie avec le signe de la balance, le pendu(le) ce n’est pas une attitude rédhibitoire définitive mais plutôt un passage, une oscillation de l’âme entre un domaine d’action, un lieu, un site OU un désir…


Avec les 6 bourgeons de chaque côté = 6 étapes à vivre.

Ça peut durer une année 2 fois 6 = 12 !

Texte tarotique de Gilles Greard.

Publié dans HISTOIRE

LA ROUTE DE LA SOIE

Héritière de la route de Jade datant de 7 000 ans (voie de passage à des populations asiatiques).
La route de la soie, appelée ainsi car sa plus précieuse des marchandises était la soie qui était amenée par les marchands venant de l’Asie.
Ce réseau ancien était commercial en allant de Chine jusqu’à l’Europe.
De nombreux produits voyageaient sur ces routes (musc, pierres précieuses, porcelaines, étoffes de laine ou de lin, du jade, de l’ambre, de l’ivoire, de la laque, des épices, du verre, corail, métaux et armes, etc…
On suppose que les origines des cartes venaient de pistes ou transitaient de nombreuses marchandises, un échange commercial entre Est et Ouest pendant des siècles.
D’après les recherches scientifiques, les plus anciennes traces connues de cette route remonteraient à « 2000 avant notre ère », ce sont les Chinois qui ont ouvert le voyage par cette route.

Ensuite, progressivement elle est abandonnée à cause des guerres puis la chute de Constantinople.
Les occidentaux ont trouvés une nouvelle route maritime vers les Indes. source Internet, fr.wikipedia.org